Campagne de camp de vacances

Campagne de camp de vacances

Savez-vous que l’Entraide envoie, chaque été depuis plus de 10 ans, des enfants en camps de vacances ?

 

Ces enfants qui se nomment Dolores, Aitana, Daniel, Luis Pablo, Monica, Patricia et bien d’autres encore, n’ont pas tous le même âge ni les mêmes affinités. Ils viennent de familles en difficulté, aidées par Entraide.

Mais ils attendent tous le même moment : le mois d’avril, le moment de choisir avec leurs parents le camp où ils passeront 10 à 15 jours de vacances.

C’est leur moment, ce moment magique loin des parents où ils vont pouvoir jouer les Robinson, grimper aux arbres, dormir la nuit à la belle étoile, faire une veillée autour d’un feu, tirer à l’arc, marcher dans l’eau d’une rivière en jetant des cailloux pour faire des ricochets.

Sentir les odeurs de la forêt, se faire des copains même pour un moment, les vrais ceux qui partagent vos émotions.

Dolores se souvient de sa toute première fois… « j’avais peur de quitter mon Papa mais je voulais partir pour voir autre chose, je n’étais jamais partie en vacances et j’avais honte de dire à la rentrée à mes copines que j’étais restée chez moi. Tout de suite la monitrice est venue me voir, a porté mon sac, me racontait des histoires et très vite nous sommes arrivés au milieu d’une forêt avec des petites maisons pour nous, c’était tellement beau que j’ai pleuré. »

Luis venait de traverser une épreuve difficile : le divorce de ses parents. Faussement blasé, renfrogné, il partait à contre cœur, mais au fond de lui-même il voulait partir. « ouais, bof je savais ce que c’était, j’avais vu sur Google, rien d’extra ». À reculons, il est monté dans le car et une fois arrivé, son discours avait changé : « c’était chouette les mecs, la première chose que j’ai vu, c’était la mer, bleue, elle était bleue et immense, ben c’était ma première fois… Le lendemain y avait classe de planche, j’avais peur, je voulais surtout me baigner, le moniteur l’a vu et m’a emmené me baigner pendant un long moment et après je suis monté sur la planche, j’avais plus peur. Tu me demandes ce qu’a été le plus difficile : retourner chez moi, ça c’est sûr ».

L’Entraide a besoin de vous pour soutenir tous ces enfants souvent éprouvés par des situations familiales difficiles, en leur offrant la possibilité de partir en vacances loin des problèmes et vivre « leur moment ».

Cette année, 20 enfants attendent dans l’espoir de réaliser leur rêve grâce à l’Entraide.

 

Un séjour dans un camps de vacances revient à 700 euros par enfant.

 

Agissez avec nous ! Pensez à ces jeunes en participant généreusement à cette levée de fonds.

 

Merci de tout cœur !