Retour en France pour un nouveau départ

L’Entraide reçoit un jour un appel d’une jeune femme désespérée. L’entreprise où elle travaillait à Séville a fermé ses portes depuis 8 mois. Elle ne retrouve pas de travail et bientôt n’aura plus d’allocations de chômage. Son compagnon de santé fragile ne perçoit  plus aucune aide.

Elle ne sait plus quoi faire et souhaite partir en France, mais où? Que faire ?

Nous optons pour la faire venir à Madrid pour mieux la connaître et entreprendre une démarche qui va s’avérer lourde mais positive.

C… va venir, nous la logeons dans un hostal à côté de l’association. Elle nous fait part de son projet d’aller vivre à Perpignan ou dans ses environs. Elle a longtemps travaillé dans la distribution et logistique d’agrumes à Séville et souhaite se rapprocher d’une région qui aurait les mêmes similitudes.

Nous commençons nos démarches auprès des  services sociaux de Perpignan, très vite nous allons nous apercevoir que sans logement aucune aide ne peut être débloquée.

La recherche d’un logement sera difficile, sans contrat de travail, sans aval, il n’y aura pas de possibilités.

L’équipe est un peu découragée d’autant que nous avons 48h pour trouver une solution, C… doit repartir en urgence à Séville .

Et puis l’idée a germé très vite, c’était le début de l’été et en regardant les logements sur internet nous avons eu l’idée de contacter un camping pour louer une caravane.

L’affaire s’est faite, le couple a déménagé avec l’aide de l’association qui a pris en charge le montant des loyers, des frais de déménagement, d’aide alimentaire, jusqu’à la mise en place du RSA en France.

Ensuite, C… a trouvé un logement et un travail à Cerbère, à côté de Perpignan.

Avec son gros souci de santé, son mari a pu être pris en charge par les services hospitaliers de la ville…..aujourd’hui son moral est meilleur.

Nous sommes restés en contact durant cinq mois avec les services sociaux de Perpignan jusqu’à l’aboutissement du projet.

Comments are closed.